C’est l’une des interventions de chirurgie esthétique les plus pratiquées tant chez l’homme que chez la femme. Elle permet de corriger l’aspect fatigué du regard dû principalement au gonflement surtout de la paupière inférieure ‘’poches‘’ et au relâchement des tissus de la paupière supérieure.

Elle se pratique en moyenne à partir de trente cinq, quarante ans avant le lifting, parfois plus tôt en cas de ‘’poches’’ congénitales. C’est au niveau des paupières qu’apparaissent les premiers signes de vieillissement du visage. Elle est souvent réalisée en association avec un lifting cervico-facial, frontal ou temporal.

Le bilan pré-opératoire va permettre d’apprécier :

– l’excès de graisse qui fait ‘’la poche’’ à la paupière inférieure et une paupière supérieure lourde avec un bourrelet interne.
– l’excès de peau qui se manifeste à la paupière supérieure par des replis de peau pouvant parfois dépasser les cils et altérer le champ visuel et à l’inférieure par des sillons marqués.Une visite de l’anesthésiste et des examens généraux sont nécessaires à la recherche d’une éventuelle contre indication opératoire.
L’intervention se pratique sous anesthésie locale potentialisée ou anesthésie générale. Elle va porter soit sur la paupière supérieure, soit sur l’inférieure, soit sur les deux.
Paupière supérieure on enlève la peau excédentaire et les éventuelles hernies graisseuses par une incision dans le plis du milieu de la paupière.

paupières-superieures

Paupière inférieure par une incision au raz des cils on enlève les hernies graisseuses qui constituent la ‘’poche’’ et la peau excédentaire.

S’il n’y a pas de peau à enlever, chez la personne très jeune, la ‘’poche’’ peut être supprimée par l’intérieur de la paupière sans laisser aucune cicatrice sur la peau.
Le séjour en clinique est de quelques heures à 24 heures selon de mode d’anesthésie.
Les suites opératoires ne sont pas douloureuses. On fera des compresses glacées, oedème (gonflement) et ecchymoses (bleus) disparaissent en quelques jours. Ils seront masqués par des lunettes noires. Et, dès l’ablation des points, vers le cinquième jour, par du maquillage. La reprise d’une activité professionnelle normale est alors possible. Les cicatrices restent légèrement rosées pendant quelques semaines.

PAUPIERES SUPERIEURES et INFERIEURES

belepharoplastie-inferieurs-et-superieurs

Le résultat définitif de l’intervention se juge après quelques semaines. Les cicatrices sont pratiquement invisibles . La correction de la poche est définitive , l’affaissement de la peau ne se reproduira pas avant plus de dix ans.